Foursquare Plenipotenziario – Single Blended Rum

Foursquare Plenipotenziario – Single Blended Rum


Donc….à moins que vous ne vous soyez caché sous un rocher, vous serez au courant de la sortie récente du Velier distribué Foursquare Plenipotenziario…Vous saurez également tout sur la distillerie Foursquare Rum mais sinon, cliquez sur le lien ici pour un tour d’horizon de toutes les choses Foursquare sur le site avant d’entrer rapidement dans les choses.

Maintenant que vous êtes de retour, passons à autre chose.

J’ai rencontré Foursquare Plenipotenziario la veille de la Boutique Rumfest à Londres en octobre 2019. C’est lors du dîner Foursquare à l’Oxo Tower, le même soir, que j’ai également rencontré Sagacité. En tant que groupe, nous avons immédiatement su que quelque chose était différent à propos de celui-ci car même si nous buvions de grandes quantités de Foursquare ECS 2007, qui est en soi une proposition importante et audacieuse, Plenipotenziario se sentait un peu plus charnu et portait un peu plus de poids. Nous attendions tous son arrivée au cours des prochains mois et malheureusement, étant donné que nous sommes en proie à une pandémie mondiale, la sortie a été retardée pendant un court instant en raison de la fermeture. Mais il est arrivé début avril.

Alors jetons-y un coup d’œil.

Foursquare Plenipotenziario – Single Blended Rum – 60% abv – 0 g/l d’additifs

Alors….d’abord le nom….Plenipotenziario. Le mot vient du latin plenus qui signifie « plein », et potens qui signifie « puissant » et il ferait référence à une personne qui a « pleins pouvoirs ». Ainsi, il poursuit la convention de dénomination désormais traditionnelle pour les offres distribuées Velier qui a commencé avec Triptych en 2017.

Distillé en 2007 et mis en bouteille en octobre 2019, nous savons que nous obtenons un Single Blended Rum, qui est un mélange de distillation continue discontinue et traditionnelle d’une distillerie. Comme c’est toujours le cas, ceux-ci sont mélangés dans le baril. Le rhum a vu 12 ans de maturation dans d’anciens fûts de bourbon dans le climat tropical de la Barbade. Nous obtenons également un autre petit extrait sur l’étiquette avant….Heavy & Light. On en a beaucoup parlé en ligne, les gens concluant que cela signifiait simplement pot et colonne, mais l’étiquette arrière développe cela. Le rhum est un mélange de la sortie de l’alambic Foursquare Pot et également de distillats légers et lourds de l’alambic traditionnel Foursquare Coffey. Nous avions entendu dire que Richard avait un distillat de colonne plus lourd mais pas trop, donc comme je n’avais vu personne aborder le sujet et étant curieux comme moi (bien que manquant de beaucoup de compréhension), j’ai interrogé Richard sur ces distillats de colonne lourds et comment il les a obtenus.

J’ai demandé si, comme nous semblons le comprendre d’endroits comme Caroni, ce distillat lourd était le résultat d’une rectification inférieure et comme il n’y en a pas trop, s’il nécessitait des changements importants dans la façon dont le Coffey était encore exploité. Heureusement, et comme il le fait habituellement, Richard a fourni une réponse. Le distillat plus lourd a été obtenu via une rectification inférieure sans coupes têtes/queues mais comme l’alambic n’est pas configuré pour cela, il manquait d’efficacité et n’était pas aussi bien contrôlé. Des modifications ont depuis été apportées à la colonne pour ajouter de la flexibilité et permettre le contrôle de cette flexibilité, et bien qu’ils ne produiront pas le même distillat, ils ont encore plus de portée à partir de la colonne. Tout cela a été inspiré par les étapes précédentes qui ont créé le rhum à colonne plus lourd au sein de Plenipotenziario.

Donc là nous l’avons. Un Single Blended Rum contenant une marque de la colonne encore rarement vue, vieilli en ex-fûts de bourbon pendant 12 ans sous un climat tropical et vendu 139 euros.

Notes de dégustation

Nez: Un peu percutant dès la coulée… eh bien, nous avons affaire à 60% ici. Il y a aussi une note qui ne ressemble pas à Foursquare, quelque chose qui ressemble peut-être un peu au goudron et certainement plus rugueux et sans l’équilibre auquel nous sommes habitués dès le départ. Une bonne dizaine de minutes dans le verre et ça commence à donner un peu quand même. Beaucoup de notes boisées comme prévu avec les versions de Foursquare. Copeaux de crayon secs se fondant initialement dans des doublures de tube de cigare en cèdre. Cela se transforme ensuite clairement en un chêne plus humide et plus moisi avec un soupçon de feuille de tabac et de carton humide. Assez épicé aussi avec des graines de cumin, du pain granuleux aux graines de citrouille, de la noix de muscade fraîchement râpée, du poivre noir. Il y a aussi un aspect sous-jacent astringent, vernis et laque au nez… .. peut-être un peu de cirage pour meubles. Il y a aussi un arôme Clynelish cireux, presque de cire d’abeille. En parcourant les couches, on découvre des notes clés familières de Foursquare telles que la vanille, le chocolat au lait, les raisins secs, la noix de coco légère et le mélange d’écorces d’agrumes. Un soupçon de mélasse et de pain aux bananes apparaît. Il y a une luminosité à cette note astringente qui évoque le cassis pointu, les fruits à noyau cuits et les canneberges acidulées séchées. Un arôme défini de noyau de cerise avec une qualité confiturée et une note parfumée d’amande rappellent fermement les anciens fûts de bourbon. Le miel et l’écorce d’orange chaude apparaissent. Cela s’est vraiment calmé et est devenu une expérience en couches plus le temps qu’il a été donné dans le verre.

Bouche: C’est un grand. Très gras, très exigeant…..ça vous crie dessus si vous ne faites pas attention. Beaucoup de chêne humide tout de suite et bien qu’il ne soit pas complètement sec, il n’hésite pas à voler un peu d’humidité car lorsque le liquide glisse sur votre langue, il laisse un sillage de chêne sec derrière lui… mais aussi un soupçon de douceur. Cette astringence est également là. Épicé mais pas trop… poivre noir, un soupçon de gingembre, de cannelle et de muscade. Beaucoup de douceur du tabac mène au milieu de bouche qui adoucit définitivement un peu. Chocolat noir de bonne qualité avec noisettes, noix et morceaux de canneberge. Raisins secs et zestes d’agrumes mélangés confits…..vous jureriez aussi que c’était presque « granuleux » comme un gâteau espagnol aux figues. Compote de prunes et pommes noires au jus sirupeux. Encore une fois, toutes les notes attendues sont là avec de la crème à la vanille et une vanille plus savoureuse… du pain sucré à la noix de coco chaud, de la noix de coco desséchée et le moindre soupçon de vapeurs de pêche, mais toutes flottent sur cette couche d’influence du baril de bourbon aux cerises et aux amandes qui est le navire transportant toute l’expérience. De petites poches de miel et de réglisse salée apparaissent de temps en temps alors que la très longue finale poursuit le bon travail qui l’a précédé et que la nature huileuse du rhum ne veut vraiment pas lâcher prise. Ajout de café en fin de finale avec du sherry légèrement amer et du chocolat s’accrochant au bois de cèdre et aux noix.

En conclusion: Nous l’avons donc…..un Rhum Single Blended ex-bourbon vieilli en fût de bourbon de 12 ans…..et c’est un autre cracker…..pas tout à fait mon préféré de leur production mais avec une barre aussi haute, nous devons être difficile. Les mélanges reposent sur les compétences et les connaissances pour créer continuellement des expressions nouvelles et différentes tout en maintenant la cohérence des gammes de base. Cette version ex-bourbon est une grande affaire maussade et boisée imprégnée de l’ambiance familière de Foursquare mais offrant une nouvelle extension au familier avec l’utilisation du distillat de colonne plus lourd. C’est une conduite extrêmement agréable où les couches se révèlent au nez et au palais et continuent de se développer tout en conservant une cohérence complète pendant la transition. C’est différent d’autres versions ex-bourbon telles que 2004, 2005 et 2007. C’est aussi différent du Nobiliary récemment sorti… bien qu’ils se sentent connectés… cela sera bientôt revu. Avec une telle richesse de types de fûts maintenant chez Foursquare plus l’installation de leur nouveau broyeur de canne et des distillations utilisant du jus de canne, il y a beaucoup plus à venir.

4.5 / 5

© Steven James et Rum Diaries Blog 2020. L’utilisation et/ou la duplication non autorisées de ce matériel, à la fois écrit et photographique, sans l’autorisation expresse et écrite de l’auteur et du propriétaire de ce blog/sites est strictement interdite. Des extraits et des liens peuvent être utilisés, à condition que le crédit complet et clair soit donné à Steven James et Rum Diaries Blog avec une direction appropriée et spécifique au contenu original.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.