Rum Corner : Revue R3 - El Dorado 25 ans (1986)

Rum Corner : Revue R3 – El Dorado 25 ans (1986)


Copyright photo © Whisky.dk

Comme si les années 1980 n’étaient pas assez fausses !


jeinformations

Hier, j’ai affronté l’El Dorado 25 ans de 1980.
C’est son frère de 1986. Pas grand chose d’autre à dire.

Quand le 1980 a été fait, ils en ont fait un nouveau, et c’est tout.
Espérons qu’il sera meilleur que le 1980.

Ça commence différemment, mais pas mieux. Il manque simplement beaucoup.
En fait, le nez est très semaine et loin d’être typiquement Demerara.

Il est beaucoup moins riche et corsé que le 1980 et donne l’impression qu’il en manque beaucoup. A peine un peu de mélasse et de fruits secs. Chêne et tabac décents.

Puis beaucoup de notes grasses, avant d’atteindre à peine les copeaux de crayon.
Et à la fin une petite tartine beurrée.

*soupir* Encore pire que le 1980.
Plus de sucre, mais pas de sirop aqueux fin. Il s’agit plutôt de raisins noirs condensés et macérés et de marmelade de baies noires. Il y a un peu de réglisse dessous ainsi que quelques chênes assez présents.

Aussi un peu d’oranges douces et de tabac mouillé.

Et puis, tout au fond, le jus, les fruits secs si familiers aux Demeraras. Mais bien trop loin pour avoir un impact ou même avoir de l’importance.

Court. À l’exception de notes boisées douces, de quelques tanins et du putain de sucrier.
Pas vraiment quelque chose à écrire sur la maison.

Note et réflexions finales

Jésus-Christ DDL, tu l’as encore fait. Une autre façon de gâter les rhums anciens, qui auraient pu être excellents s’ils venaient d’être embouteillés sans sucre et bruts de fût.

Je me demande si quelqu’un fera une chose pareille… oh attendez… quelqu’un (au pluriel) l’a fait. Et a fait certains des rhums les plus impressionnants au monde. Allez comprendre DDL…

Note : 62/100



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.