That Boutique-y Rum Company - Diamond Distillery Port Mourant, 11 Year Old (Batch 2) vs. Master Of Malt - Diamond Distillery Port Mourant, 11 Year Old (2008) - Le blog du baril de rhum

That Boutique-y Rum Company – Diamond Distillery Port Mourant, 11 Year Old (Batch 2) vs. Master Of Malt – Diamond Distillery Port Mourant, 11 Year Old (2008) – Le blog du baril de rhum


Eh bien, c’est un long titre, n’est-ce pas ? Si vous me connaissez, vous saurez que j’aime encore les rhums purs du Port Mourant, c’est donc un vrai régal pour moi. Le Port Mourant est un alambic double pot historique en bois de cœur vert. C’est très unique car il n’y a que deux autres alambics fabriqués à partir du même matériau et ils résident tous sous le toit de Diamond Distillery en Guyane – vous connaissez peut-être leur gamme phare de rhum, El Dorado.

Aujourd’hui, j’ai une confrontation entre deux embouteillages indépendants différents de la même société – Marques d’atomes.

Maître du Malt a été fondée en 1985 en tant que petit détaillant et embouteilleur indépendant. Toujours sous l’égide d’Atom Brands, Cette entreprise de boutique-y rhum a été lancé en 2018 en tant qu’embouteilleur indépendant avec des étiquettes colorées funky et des bouteilles plus petites (50cl). Les deux marques embouteillent des spiritueux de différents producteurs et n’ajoutent aucune sorte de colorant ou d’autres additifs.

Honnêtement, je ne savais pas que Master of Malt avait sa propre marque d’embouteillages, encore moins ceux au rhum, jusqu’à ce que je voie ceux au rhum sortis à Noël. Quand j’ai regardé de plus près, j’ai remarqué qu’ils avaient des spécifications similaires, sinon les mêmes, que certaines versions de Boutique-y Rum, alors je voulais voir s’il s’agissait du même liquide.

J’ai eu ces deux Port Mourants car ils se ressemblent sur le papier, la seule différence évidente étant l’ABV. L’étiquette du Boutque-y PM mentionne qu’il s’agit d’une marque AW qui est une marque qui a été fabriquée à l’origine dans l’ancienne distillerie d’Albion, ce serait donc une reconstitution de ce profil. Le Master of Malt PM’s indique à la fois l’année de distillation – 2008 et le type de fût – fût de recharge que la Boutique-y ne révèle pas.

Il n’y a pas de référence croisée entre les deux à part le temps passé en chêne – je sais que le premier lot de Boutique-y PM (celui que je passe en revue maintenant est le lot 2) a également été distillé en 2008, mais c’était une marque différente donc il ne dit rien. Je suppose que je dois juste les goûter tous les deux et comparer… le travail d’un critique, hein ?

Il y a de fortes chances que les notes de dégustation soient similaires donc je m’excuse d’avance si je me répète.

That Boutique-y Rum Company – Diamond Distillery Port Mourant, 11 ans (lot 2)

Pot en bois à base de mélasse distillé et vieilli pendant 11 ans dans des fûts non spécifiés – probablement d’anciens fûts de Bourbon ou de rhum, ou une combinaison des deux. Embouteillé à 56,4% ABV sans aucune falsification et 701 bouteilles disponibles – la mienne porte le numéro 42.

Au nez, ça sent le Port Mourant classique – choquant, je sais. Thé noir, safran, banana bread et noisettes. Encre d’imprimante, poivre blanc, purée de mangue et réglisse. Son arôme est assez équilibré et invitant. Sucre muscovado, miel floral, pommes jaunes et gingembre confit. Copeaux de crayon, tabac et beurre de cacao.

En bouche, il devient également un peu fumé. Réglisse, bois brûlé, banane flambée, fleur de sel et poire mûre. Poivre noir, gingembre et un peu de caramel. Il a une sensation en bouche huileuse avec une touche de minéralité. Terreux et floral aussi. Champignons en conserve, abricots secs, poivre de cayenne et sang riche en fer (je sais…). La finale est longue sur la réglisse et le thé.

Master Of Malt – Diamond Distillery Port Mourant, 11 ans (2008)

Alambic en bois à base de mélasse distillé et vieilli pendant 11 ans dans un fût de rhum de recharge. Embouteillé à 50% ABV sans aucun additif avec seulement 201 bouteilles car il s’agit d’un fût unique – cette bouteille porte le numéro 17.

Au nez, il semble un peu plus pointu que le TBRC. Réglisse, cumin, pain aux bananes et carton sans emballage. Cornichons, eau de mer et zeste de citron vert. Celui-ci se sent plus acide et savoureux jusqu’à présent. Champignons en conserve, safran et un soupçon de gingembre. Copeaux de crayon, tabac et thé noir au lait.

En bouche, il a un goût moins épicé que le TBRC. Réglisse, bonbons à la banane, menthol et thé noir. Fumée tourbée, poivre noir et une touche de framboises. Semble un peu plus amer et moins rond que le précédent. Cigare brûlé, chocolat noir, champignons en conserve et poivrons marinés. La finale est longue avec du poivre noir, du menthol et de la banane trop mûre.

C’est tout un défi, ils ne sont pas identiques, mais il n’est pas facile de déterminer exactement ce qui les rend différents. Le TBRC PM semble un peu apprivoisé, mais il a une touche plus épicée, peut-être à cause de l’ABV plus élevé – son profil est assez plus et cohérent dès la gorgée initiale et vers la fin. Le MoM PM a plus un goût fumé et salé, mais il manque un peu de piquant – le profil de celui-ci varie de l’entrée au milieu de bouche et semble un peu plus déséquilibré et sauvage.

Je suis en quelque sorte soulagé de voir que les rhums ne sont pas les mêmes étant donné qu’ils sont tous les deux embouteillés par la même entreprise – sans parler de la différence de prix. The That Boutique-y Rum Company PM est au prix de 47 £ pour une bouteille de 50cl et la mise en bouteille Master of Malt PM est juste 45 £ pour un 70cl à part entière, ce qui fait toute la différence compte tenu de la quantité de rhum que vous obtenez avec chaque bouteille.

Les deux sont de grandes expressions des rhums de Port Mourant, mais je dois dire que TBRC prend les devants par une pincée de saveur pour moi – cela étant dit, l’expression MoM est indéniablement un meilleur rapport qualité-prix. En ce qui me concerne, aucun des rhums ne durera aussi longtemps que je les trouve délicieux.

That Boutique-y Rum Company – Diamond Distillery Port Mourant, 11 Year Old (Batch 2) score:
Saveur/goût : 59/70
Rapport qualité prix : 14/15
Transparence/pureté : 15/15
Global : 88/100

Master Of Malt – Diamond Distillery Port Mourant, 11 ans (2008)
Saveur/goût : 58/70
Rapport qualité prix : 15/15
Transparence/pureté : 15/15
Global : 88/100

Salutations!

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *