Review: UK RumFest 2022

UK RumFest 2022 – Le blog du baril de rhum


Le premier festival du rhum au monde, cité par leur site Internetest la création d’Ian Burrell, l’ambassadeur mondial de la marque de rhum et fonctionne depuis 2007. C’est la deuxième année que j’écris sur le RumFest car j’ai également fait un résumé de celui de 2021 – bien que cette année je ne l’ai pas vécu pleinement en raison d’un mauvais timing.

Cette année, le UK RumFest a eu lieu comme d’habitude au ILEC Conference Centre, 47 Lillie Road, Londres, SW6 1UD le samedi 15 octobre et le dimanche 16 octobre entre 12h00 et 16h00, le lundi 17 étant réservé au commerce Journée entre 12h00 et 17h00.

Je n’ai réussi à y assister que le dimanche, mais probablement pour le mieux, comme on m’a dit que le samedi était complet et qu’il y avait peu d’interaction avec les exposants. Le dimanche était plus libre et j’ai réussi à avoir de bonnes conversations avec d’autres rhumistes.

Mon premier arrêt, alors que je prenais mes repères après m’être levé tôt (pour un barman) était le stand Velier où j’ai été accueilli avec une coulée de rhum agricole de Guadeloupe sous la forme du Papa Rouyo Habitation Velier – un jus de canne encore en pot rhum embouteillé à 62% ABV qui m’a rapidement dynamisé.

J’ai réussi à rattraper des amis rhumiers et j’ai été conduit au stand Ron Colon où je me suis redécouvert avec leur mélange 50/50 de whisky rhum et seigle (absolument délicieux) et j’ai essayé leur mélange rhum et mezcal 66/33 que j’ai trouvé un peu trop mezcal-y, mais néanmoins intéressant.

Vient ensuite un moment fort du RumFest pour moi, une nouvelle société dont je n’ai jamais entendu parler, avec sa distillerie basée sur l’île de Man, l’Outlier Distilling Company. Sur leur stand, j’ai essayé leur Hoolie White Rum, un rhum non vieilli avec un profil de saveur à base de plantes intéressant. J’ai également goûté à leur overproof, Hurricane, qui est un mélange de rhum non vieilli et de rhum qui a été vieilli dans des fûts de whisky qui tournent à 64% ABV – une marque que je garderai certainement un œil sur car ils envisagent de sortir certaines versions vieillies à l’avenir. Je prévois également de les revoir bientôt, restez à l’écoute.

Après cela, le stand Angostura a attiré mon attention car il y avait un rhum Angostura en édition limitée fini sherry qui était assez agréable.

Ensuite, je suis allé à la star de presque tous les événements de rhum, le stand Foursquare. Comme d’habitude, il y avait une file d’attente, mais j’ai réussi à passer et j’ai goûté quelques ECS Foursquare, gracieuseté de Gayle Seale – cette Isonomy est magnifique. J’ai aussi goûté au nouveau millésime 2010 de Foursquare qui, je dois le dire, ne déçoit pas du tout. Oh et j’ai eu une belle photo avec mon ami d’Oxford, Rhum le spectacle.

Le stand de Velier est également devenu plus animé et mon œil d’aigle a repéré une vieille bouteille de Caroni que je ne pouvais pas passer – je sais que certains détestent vraiment son profil, mais je suis une ventouse pour ça.

Un autre point fort de l’émission a été les sorties d’images fixes d’El Dorado, qui, bien qu’elles aient été présentées à un taux d’alcoolémie standard de 40%, mais qui étaient absolument géniales. J’adore un bon Port Mourant !

C’est toujours un plaisir de voir Mitch Wilson parler de rhum et même si je connais très bien la gamme Black Tot, je me devais de passer lui dire bonjour. Je ne pouvais pas non plus dire non à partir d’un cliché de Santiago de Cuba de Tommy Cole – mon Santiago préféré est sans aucun doute leur enfant de 12 ans.

Maintenant, à une belle agricole, Chris Denis a eu la gentillesse de partager quelques Trois Rivières avec moi, y compris le Triple Millésime qui est un mélange de rhums millésimés de 2001, 2005 et 2011 – ça a vraiment triplé ma joie.

Après m’être interrogé un peu plus, je suis tombé sur le stand Bayou et je dois dire que je suis un grand fan de leur baril unique qui utilise d’anciens whiskies de seigle pour rendre le profil du rhum épicé et franchement délicieux.

L’événement était absolument génial et j’ai pu parler à beaucoup de gens formidables qui partagent la passion du rhum. J’aimerais juste pouvoir assister à la session commerciale et j’ai entendu dire qu’il y avait beaucoup de grandes marques telles que l’une de mes préférées – Bristol Classic Rum.

Définitivement un festival du rhum à ne pas manquer – vivement l’année prochaine !

Voici également un dump photo:

Acclamations!

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *