J.Bally 2006 – Rhum Single Cask

J.Bally 2006 – Rhum Single Cask


Nous n’avons qu’une petite séance de dégustation aujourd’hui, mais je pense qu’elle devrait être plutôt agréable car nous avons un J.Bally un peu plus jeune et réduit de 2006 et l’ancienne version complète aujourd’hui.

J.Bally 2006 12 ans (43%) : Nez : Très intense et on ne croirait pas qu’on a affaire à seulement 43% ici ! J’obtiens des zestes d’orange et des oranges mûres, des fruits secs comme l’abricot, des dattes ou des canneberges, des notes herbacées douces et textiles (je vous entends…), de la lavande et des violettes, de la fraise peut-être et certainement aussi du chêne, du poivre et de la vanille. C’est très, très bon. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça. Après un certain temps, nous obtenons également de la cannelle, des clous de girofle, du pain riche et un soupçon de cerise. C’est juste dans ma ruelle! Bouche : Douce, très sèche et légèrement amère. Le Rhum n’est pas du tout fin et on remarque que cela s’est dilué avec le temps, sinon une texture comme celle-ci n’a pas de sens pour moi. Nous obtenons beaucoup d’épices des notes mais ne pouvons plus trouver la plupart des notes fruitées. Au lieu de cela, nous obtenons plus de bois et de tanins, de cacao et de chocolat noir, d’arachides, d’anis même, d’huiles d’orange, de noix et de tiramisu non sucré. Un profil très mature et élégant, c’est certain. Il ne peut pas suivre le nez mais je pense qu’il est toujours très bon. Finale : Longue et sèche avec du chêne, du cacao, des arômes de torréfaction et des tanins. C’est une très belle surprise et je dois dire que le Rhum est bien meilleur que la grande majorité des anciens millésimes J.Bally que nous connaissons. Contrairement à Saint James, qui a connu des moments glorieux dans le passé si vous me demandez, c’est définitivement une marque qui ne cesse de s’améliorer ! J’ai un peu peur que le 15 ans soit déjà un peu trop boisé et amer, mais on verra bien. (87/100)

J.Bally 2006 15 ans (57,5%) : Non seulement les données de base sont différentes (plus anciennes, à preuve complète), mais ce sont également des barils différents, nous pourrions donc avoir affaire à un profil totalement différent par rapport à la version à 43% ici. Nez : Il est nettement plus boisé et amer que le 12 ans, avec nettement moins de notes fruitées. Au lieu de cela, nous obtenons un profil façonné par du chocolat noir de haute qualité de São Tomé, du café, du cacao et d’autres arômes de torréfaction connexes. Après un (long) moment, nous pouvons ajouter des notes de noisette (amandes, macadamia), une bouffée de ces amers / huiles d’orange que nous avons trouvés avec la version réduite et quelques notes herbacées supplémentaires. Le fût a énormément façonné le Rhum, mais il ne l’a pas tué. Il faut le goûter pour savoir exactement combien de Rhum il reste. Bouche : Plus que le nez nous le faisait penser, même s’il est incroyablement boisé ! Le plus gros avantage est que le Rhum n’est cependant pas du tout amer. Il y a peu de tanins et une astringence relativement élevée qui rivalise presque avec celle du mythique embouteillage de 1999, mais c’est très agréable. Cerises mûres, chocolat noir et cacao, chêne, café et grenade brûlée sont mes principales associations. Je dois dire que c’est un rhum incroyablement cool, même s’il manque un peu de la complexité à laquelle on pourrait s’attendre ici. Mais mon garçon, ça marche si bien et je l’aime plus à chaque gorgée. Ce qui devient assez évident avec le temps, c’est que le Rhum a en fait pas mal de notes très douces, qui se marient très bien avec les arômes de torréfaction secs, boisés et épicés. C’est quelque chose que je ne connais que de certains Demeraras. Finale : Longue aux arômes de torréfaction, de sirops de fruits et de chocolat. Ici et là quelques herbes aussi. Au début, je pensais qu’il ne pouvait pas suivre la version à 43 % à cause des notes fruitées manquantes, mais je suis maintenant convaincu que c’est l’un des meilleurs J.Bally de tous les temps ! (93/100)

Soutenez Single Cask Rum en devenant mécène

Nous sommes un blog privé et indépendant et le serons toujours. Hélas, il n’y a absolument aucune source de revenus pour nous. Si vous êtes un lecteur assidu et que vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez maintenant abonnez-vous à l’un de nos abonnements sur Patreon. Cela vous donnera accès à du contenu bonus (en expansion), à des flux en direct ou même à des friandises au rhum. Ou peut-être pensez-vous simplement à nous acheter un petit verre…

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.