Les législateurs déclarent que les généraux à la retraite qui nuisent aux intérêts de Taïwan devraient être privés de leur pension | Nouvelles de Taïwan


TAIPEI (Taiwan News) – Les législateurs du Parti démocrate progressiste (DPP) demandent des sanctions financières pour la conduite d’officiers militaires à la retraite qui est réputée porter atteinte aux intérêts nationaux de Taïwan.

Le législateur Wang Mei-hui (王美惠) a proposé de priver les militaires à la retraite de leurs retraites et d’imposer une lourde amende pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars NT (359 326) s’il s’avère qu’un tel personnel s’est livré à un comportement compromettant les intérêts du pays. Elle a souligné que les anciens fonctionnaires doivent être tenus responsables de leurs paroles et de leurs actes et ne doivent pas trahir le pays qui les soutient après leur retraite.

Cette décision fait suite à celle de l’ancien général de l’armée de l’air Hsia Ying-chou (夏瀛洲) entrevue avec le porte-parole du Parti communiste chinois, le Global Times au début du mois, dans lequel il a affirmé que les avions de l’Armée populaire de libération (APL) avaient le droit de patrouiller dans l’espace aérien du sud-ouest de Taïwan parce que « c’est le territoire de la Chine ».

Tandis que le acte régissant les interactions des gens avec l’autre côté du détroit de Taïwan interdit aux anciens hauts fonctionnaires des domaines de la défense nationale, des affaires étrangères et de la sécurité nationale d’assister aux événements organisés par le PCC, il ne stipule pas si les remarques qui pourraient nuire à la souveraineté nationale constituent une violation, Temps de la Chine a cité Wang.

Le ministre de la Défense Chiu Kuo-cheng (邱國正) a déclaré lundi 29 novembre qu’il estimait que les déclarations de militaires à la retraite n’auraient qu’une influence limitée sur les hommes et les femmes en uniforme du pays, selon le Temps de la liberté. Le ministère de la Défense nationale, cependant, « a ses propres moyens de contrer de tels actes », ajoutant qu’une action réglementaire est en cours de discussion au sein du Cabinet.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.